Remboursement trop percu CPAM

devis mutuelle

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) est en droit de réclamer un trop-perçu à un assuré tout comme l’assuré se doit d’avertir l’organisme sociale s’il reçoit des indemnités à tort.

  • Que dit la loi ?
  • L’assuré peut-il contester ?
  • Existe-t-il des recours ?
  • Comment gagner du temps ?
  • Que se passe-t-il en cas de refus de remboursement ?

Autant de questions différentes qui mériterai amplement une réponse…

trop percu CPAM

L’organisme social peut contrôler les comptes des assurés et faire une remontée sur trois ans. Comme le mentionne l’article L243-6 du Code de la Sécurité sociale, la CPAM est dans l’obligation de demander à un assuré de rembourser la somme des prestations qu’il aurait perçue à tort. La CPAM se chargera, dès la constatation, d’en avertir l’assuré en lui imposant le remboursement du trop-perçu. Cette demande est faite par courrier.

Pour payer ses dettes, l’assuré dispose de plusieurs voies de recours : la demande de paiement en plusieurs mensualités et la demande de remise de dettes partielle ou totale. Toutefois, sachez qu’il n’existe aucune loi sur l’échelonnement de la dette. La CPAM n’est donc pas dans l’obligation de vous accorder cette faveur.

faire un devis  mutuelle

En ce qui concerne la demande de remise de dettes, l’assuré doit faire une demande gracieuse auprès de la CPAM en joignant les justificatifs de ses ressources, de ses charges sans omettre d’identifier la nature de l’erreur. La demande doit être transmise dans les deux mois suivant la réception de la notification par lettre recommandée avec accusé de réception.

CPAM remboursement

Si vous vous apercevez que la Sécurité sociale vous verse des indemnités à tort, n’attendez pas qu’il soit trop tard pour réagir. Avertir sa Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) permet de stopper les versements d’indemnité et d’éviter de rembourser les sommes perçues.

Il n’existe pas de lettre de relance. Dans l’hypothèse où l’assuré ne rembourserait pas le trop-perçu ou ne motiverait pas son intention d’étaler la dette, le dossier est remis au tribunal des affaires sociales qui dépêchera un huissier pour une éventuelle saisie.

Vous avez reçu une lettre demandant le remboursement de trop-perçu ? Ou vous percevez des indemnités à tort ? Agissez dès réception du courrier, soit en envoyant directement un courrier à la CPAM, soit en contactant un conseiller.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 6.6/10 (15 votes cast)
Remboursement trop percu CPAM, 6.6 out of 10 based on 15 ratings

Laisser un commentaire!

Votre prénom :

Votre message :

Vous souhaitez répondre à une personne en particulier? Dites le en début de commentaire. Ce site est à titre informatif et personnel, merci de ne PAS divulguer d'informations privées (numéro, identifiant)

6 messages

  1. Annabelle Le 14 avril 2018 à 7 h 30 min

    Bonjour
    La CPAM m’a fait un trop perçu en 2011 suite à un accident de travail. Sauf que cela ne m’avait pas alarmé vu que mon employeur ne me payé pas. En début d’année (janvier 2018) un huissier et venu me voir en me réclament un peu plus de 600€ en début avril ils m’ont prélevé sur mon compte cette somme sans me prévenir et un autre huissier est venu 3 jours après le prélèvement en disant que je suis obligé d’accepter le fait d’avoir été prélevé. Ont il le droit de me prélever une tel sommes sans me prévenir à l’avance? Et surtout au bout de 7ans ? Sachant que je n’ai reçu aucun courrier durant ces années mise à part en janvier 2018 .

  2. Nadia Le 5 avril 2018 à 16 h 27 min

    je suis éxposé a un remboursement de 1386.62 que la cpam de strasbourg me réclamme a rembourser comme il m’informe que j’ai une possibilité de remboursé cette somme on déduisant pendant les période les arréts du travail ma réponse est oui merci
    cordialement

  3. ce Le 11 mai 2017 à 19 h 14 min

    Bonjour à vous .
    Voici mon problème la CPAM de la gironde me demande de leurs rembouser une indemnité de maladie dattent de Mars 2015 que je n’es dailleur jamais reçue du coupe apelle a plusieurs reprises incomprise après il y a eu un jugement et maintenant un huissier de justice mandaté à reccuperer cette somme en mon encontre via le compte de mon conjoint le banquier la appeller et mon conjoint ma demander de rapeller sa banque es que la cpam ou autre peux saisir sur le salaire de mon conjoint car nous étions séparer depuis octobre 2016 et re mi en couple au mois de Mars je sui acctuellement au rsa jusqua juin fin de ma situation de mère célibataire du coup je vai être en conger parental en juillet que peuvent il faire contre moi ??????

  4. Lisa Le 16 juin 2016 à 18 h 04 min

    Bonjour,

    En debut d’article vous précisez qu’ils ont le droit de faire une remontée sur 3 ans. Cela veut dire qu’au delà les factures sont prescrites ?
    Je viens de recevoir un courrier de la Cpam me précisant qu’après une erreur de leur part (le comble!!) ils se sont trompés sur l’indemnisation journalière de mon congé maternité de août 2012. Cela fait Donc plus de 3 ans, 4 ans presque. On t-il le droit ??
    Si quelqu’un pouvait m’aider.

    Merci d’avance et bonne soirée

  5. nathalie Le 31 mai 2016 à 14 h 46 min

    la sécurité sociale me réclame un trop perçu, qui daterais de 1999, a t elle le droit sachant que je n’ai jamais eu de lettre?

  6. Youcef Le 9 mai 2016 à 12 h 49 min

    Ma cpam ne fait pas virer mes remboursements sur mon compte depuis x temps ils sont verser sur un compte x et ne peuvent pas me rembourser du moins c’est ce qu’ils m’ont dit la cpam de Roanne 42300 et pourtant ils ont toujours eu mon Rib que faire ils ne peuvent rien me dire d’autre voilà la seule réponse